lecornetabouquins

Un de plus !

 

Un de plus !

              Pas un an sans qu'un bouquin sur Lascaux ne déboule à la devanture des libraires : comme on y parle de grotte… le texte est souvent creux ! Celui de François Laval  « Mon père, l'Homme de Lascaux » sera-t-il d'un autre tonneau ? Alain Bernard, de Sud-Ouest, semble le croire, arguant de la qualité de « géologue de haut vol »  de l'auteur, un Chanceladais qui « a étudié au plan mondial la  sédimentation séquentielle » discipline évidemment connue de tous ce qui évite au chroniqueur de fournir, à son sujet, des explications supplémentaires. Fils de l'instituteur Léon Laval,  François, qui, sur la photo mise en ligne par le quotidien, cultive une vague ressemblance avec l'abbé Pierre, évoque dans son livre les prolégomènes de la « ruée  sur Lascaux, dans le sillage de la soutane du « Pape de la préhistoire (1) » vécus par son géniteur qui fut le premier a recueillir les confidences « des quatre jeunes découvreurs de Lascaux le 21 septembre 1940. » Nommé conservateur de « la chapelle Sixtine de la préhistoire » Léon aurait vite pressenti la détérioration des peintures liée à la transformation du sanctuaire en « usine à touristes ». Cette conviction justifie-t-elle l'écriture d'un nouvel ouvrage ? Jacques Lagrange le fondateur des éditions Pilote 24 a répondu positivement à cette interrogation. Cela nous vaut un document de plus sur l'histoire du site emblématique du Périgord. Son prix 27 € quand même ! En aura-t-on pour son argent ?

(1) Henri Breuil bien entendu

 

 



13/06/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour