lecornetabouquins

Notes historiques sur la commune de Trélissac

Notes historiques sur la commune de Trélissac : une monographie enfin rééditée

 

 

     En Périgord, sous la houlette de Christian Bremard, les éditions du Roc de Bourzac se sont fait, une spécialité de la réédition de textes régionalistes épuisés. A Marseille les éditions Jeanne Laffitte ont également investi très tôt ce créneau. Le livre d'Histoire-Lorisse occupe depuis 17 ans la même niche mais avec un volontarisme et des ambitions qui placent cette société au premier rang ; son catalogue général compte plus de 1800 titres ! L'un des tous derniers à sortir des presses de son imprimerie numérique Picarde,  dans la collection « Monographies de villes et villages de France »,  est l'ouvrage d'Edouard Decoux-Lagoutte «  Notes Historiques sur la commune de Trélissac »

 

 

     De nombreuses chroniques et communications relatives à la commune de Trélissac avaient été publiées depuis 1874 dans les pages de la Société Historique et Archéologique du Périgord. Membre et chercheur apprécié de l'association  Edouard Decoux-Lagoutte  présentait en 1900 un premier travail de synthèse portant sur cette  banlieue Est de Périgueux. Maire de la localité Trélissacoise depuis 10 ans et appelé à le rester un quart de siècle supplémentaire, l'auteur était tout désigné pour brosser avec minutie le portrait de la ville  qu'il administrait ;  d'ailleurs en la matière il n'en était pas à son coup d'essai puisque 12 mois auparavant il avait livré une précédente étude documentée sur  «  Le canton de Treignac. Un coin du Limousin en 1888 » (1)

     La monographie d'Edouard Decoux-Lagoutte, divisée en une vingtaine de chapitres est un panorama détaillé de Trélissac ainsi que des villages environnants ( Le Breuilh, Les Jalots,, Les Sussous, Les Mounards…mais aussi Barnabé, L'Arsault, La motte ou Pinot, La Jarthe, Caussade, Borie-Porte et montignac.) à travers le temps. Ces lieux connurent, dans la mouvance de Périgueux, une histoire mouvementée résultant des troubles occasionnés par les  guerres anglaises puis de religion. Ils eurent également à souffrir au XVème siècle de la peste, d'épidémies agrémentées de disettes, d'inondations… le quotidien de nos ancêtres ! L'auteur complète son récit par la présentation de la liste des maires et des adjoints depuis la fondation de la commune, par celle des curés et des vicaires de la paroisse, par l'évocation des églises  et des chapelles dont certaines ont disparu et des cimetières aussi. Il s'attarde en outre  sur la description de l'organisation administrative, évoque les visites de personnages importants déplorant au passage que le fugace séjour de Napoléon aux « Morilloux » où l'empereur aurait couché ne relève en fin de compte que du légendaire des Cent jours.

     Le livre fourmille d'informations  qui souvent éclairent d'un jour nouveau des faits historiques ou archéologiques … ou remet en cause leur décryptage communément accepté. Il en est ainsi à propos des « Cluzeaux » ces cavités artificielles creusées sous le niveau du sol qui se comptent par centaines en Dordogne. Suivant l'analyse d'Adrien Blanchet, dans l'ouvrage au titre quasi éponyme qu'il consacre, en 1923, à ces curieux monuments hypogés, il s'agirait là de « Souterrains refuges »… Quiconque a parcouru l'un ou l'autre de ces sites se rend bien vite compte de leur faible valeur défensive et, plus grave, de la piètre sécurité qu'elles assurent, leur creusement ayant été si long et difficile que leur existence est connue de tous ! Edouard Decoux-Lagoutte  constate ces carences et ces défauts et les souligne par le récit d'un épisode dramatique ayant eu pour cadre, à la fin du XIVème siècle,  un de ces souterrains :

     « La garnison d'Auberoche enleva un jour quarante paysans qui travaillaient les vignes plantées sur les coteaux de Trélissac. Vingt-deux autres cultivateurs et la fille d'un sieur Jean Debert, croyant échapper au sort de leurs camarades, s'enfuirent et se cachèrent dans un Cluzel  qui es en las costas de larsaut en una vina de john. Debert. » Mais ils furent aperçus dans ce refuge. Les soldats d'Archambaud (2) firent brûler du soufre et asphyxièrent les malheureux… »(3) Face au danger mieux vaut courir à point que se dissimuler en vain !

 

     Les  « Notes historiques sur la commune de Trélissac » qui ont valeur de document de référence étaient devenues depuis longtemps quasiment introuvables même chez les libraires d'ancien aux catalogues desquels elles ne figuraient que très exceptionnellement.

Le livre suscite toujours l'intérêt des érudits et des curieux et garde de quoi exciter la convoitise des amateurs d'histoire locale. La vision du passé par le petit bout de la lorgnette enrichit bien souvent la perception de l'Histoire avec un grand H !

 

 

Christian-Alain Carcauzon

 

Notes historiques sur la commune de Trélissac par Edouard Decoux-Lagoutte réédition à l'identique de l'ouvrage paru en 1900. Cartes, tableaux et photographies H.T.142 pp. Lorisse éditeur 4ème trimestre 2003. Le tirage de cette première réédition a été limité à 300 exemplaires numérotés. Prix 22 euros.

 

(1)   l'ouvrage a été réédité en 1993 chez Lorisse et reste disponible 

(2)   Il s'agit d'Archambaud VI, fils d'Archambaud V et de Louise de Mastas, qui fut condamné au bannissement et à la perte de son comté à la suite de l'enlèvement de la fille de Guillaume de Botas, riche bourgeois Périgordin. Guy Penaud « Dictionnaire Biographique du Périgord » Fanlac 1999.

(3)   L'entrée de ce souterrain était encore visible, au début du XXème siècle, dans les dépendances de la tannerie de MM. Aubarbier frères à l'Arsault précise l'auteur de l'ouvrage.

 

 

 

 

 

Le Périgord chez Lorisse

 

Neuf titres, intéressant l'histoire et le patrimoine Périgourdin, sont disponibles  chez Lorisse. Outre le récent « Trélissac » figurent  au catalogue de la société d'édition Ardennaise les ouvrages suivants :

Histoire de Belvès par A.Vigié réimp édit 1902

Bergerac et ses environs par Joseph du Lac réimp édit 1872

Brantôme et sa région par Jean Secret réimp édit 1948

Histoire de Domme par J.B.Lan réimp édit 1836

Le département de la Dordogne par Alexis de Gourgues réimp édit 1873

La petite histoire de Périgueux par Robert Benoît  réimp édit 1938

Histoire de Saint Pardoux-La-Rivière par Roger Drouault réimp édit 1900

Histoire de Sarlat par Jean Joseph Escande réimp édit 1936

 

Une dixième réédition viendra prochainement étoffer cette liste ; il s'agit d'un ouvrage de Jean Secret « Vieilles demeures et environs de Périgueux  ».

 

Le Livre d'Histoire-Lorisse Place du Château 02250 Autremencourt.

Tel 02 23 20 26 31 – Fax 03 23 20 31 75

On peut également découvrir toute la richesse du fonds de l'éditeur  en cliquant sur le mulot http//WWW.histo.com

 

 

 



17/12/2006
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres