lecornetabouquins

Adolf Hitler : Mein Kampf

Notre catalogue  sera bientôt disponible !

 

N'y figure pas  (encore) notre livre préféré  de Romain Gary très souvent vendu par nos soins dans le passé ...  En voici un autre, ci-dessous, dont les folies de l'auteur auront inspiré au précédent  un des plus beaux textes jamais publiés, " Les racines du ciel", prix Goncourt  1956 !

 

 

Adolf Hitler : Mein Kampf (Mon combat)  L'antisémitisme, l'anti-marxisme, le racisme, l'Anschluss, rattachement des Sudètes in 12 br  185 pp Post-face d'E.L. Michel,  Les belles éditions (sic)  1938. Notre exempl. bon état: 30 €

 

            « Mein Kampf » fut Le livre de chevet de millions de Français maréchalistes et nonobstant masochistes qui, jusqu'en 1944, s'accommodèrent des invectives proférées à leur endroit par un auteur peu  disposé à la mansuétude vis-à-vis de voisins dans lesquels il voyait « un peuple qui tombe de plus en plus au niveau des nègres (et) met sourdement en danger, par l'appui qu'il prête aux juifs pour atteindre leur but de domination universelle, l'existence de la race blanche en Europe ».

           Les Nouvelles éditions Latines (6 rue de Vaugirard, 75006 Paris) publient toujours ce monument de haine et de bêtise et le proposent, en version intégrale, à un prix qui reste inconnu puisque le site de cette officine opère un véritable black-out sur ce titre.

              Lorsque, il y a 10 ans, nous exercions le métier de libraire d'ancien et d'occasion qui nous mettait en situation d'en acquérir bien des exemplaires datant de l'avant-guerre puis de l'occupation, nous en avions  également trouvé et revendu rapidement un, édité dans les années 70-80 par  cette Maison.  Certains confrères comme quelques chalands qui fréquentaient les salons du livre auxquels nous participions, nous enjoignaient de ne pas exposer l'ouvrage sous peine d'encourir les foudres de la loi ! Nous nous y sommes toujours refusé, arguant que ce document historique ne pouvait être soustrait à l'analyse critique du lecteur hexagonal. 

              Il semble, mais nous n'avons pas le texte sous les yeux, que « La Cour d'appel de Paris a décidé, dans un arrêt du 11 juillet 1979, d'autoriser la vente du livre (édition intégrale en français), compte-tenu de son intérêt historique et documentaire, mais assortissant cette autorisation de l'insertion en tête d'ouvrage, juste après la couverture et avant les pages de garde, d'un texte de huit pages mettant en garde le lecteur. » Qu'en est-il de son exposition à la vue du public : nous l'ignorons !

 

               « Si les livres s'offrent d'eux- mêmes, il ne faut point les rejeter, mais les mettre à part ... et prendre garde (qu'ils) ne nous nuisent pas par un usage intempestif »   Francesco Petrarca  « De l'abondance des livres & de la réputation des écrivains. »    !

               

              Intempestif est, dans le contexte, parfaitement incongru, voire indécent, mais Pétrarque ne pouvait imaginer, à son époque, fertile pourtant en épisodes guerriers,  l'horreur et l'ampleur des exterminations de masse qui seraient perpétrées, six siècles plus tard, par un couple infernal communiste et fasciste !

               Ch.C le 8/11/2007



12/12/2007
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres