lecornetabouquins

Lascaux : Un de plus !

Un de plus !

 

Brigitte & Gilles Delluc viennent de publier, aux éditions Sud-Ouest, un nouveau bouquin  sur la moribonde grotte découverte en 1940 par l'infortuné Maurice Queroy (1) Titré « Dictionnaire de Lascaux ».  Cette œuvre purement alimentaire est un habile recyclage de leurs précédentes et innombrables publications sur « La chapelle Sixtine de la préhistoire ». Elle devrait remporter un franc succès commercial lors des prochaines fêtes de fin d'année.mais d'ores et déjà elle fournit à leur ami, le complaisant journaliste Alain Bernard, l'occasion de brosser des 2 auteurs un portrait suffisamment détaillé pour faciliter, un jour, la tâche des rédacteurs de la rubrique nécrologique du journal.

Dans son papier paru dans Sud-Ouest Dimanche édition du 24 août, Le localier de Périgueux présente certes le dictionnaire, un grand in octavo de 349 pages comprenant 600 entrées, autant d'illustrations et pas moins de 400 références bibliographiques mais retrace surtout les temps forts de la vie des deux chercheurs  qualifiés de « couple studieux ».

Il est vrai que « Les Delluc » comme les appelle familièrement l'homonyme d'un baigneur célèbre qui sait nager dans les eaux troubles du milieu périgourdin, méritent bien cet épithète. Véritables Stakhanovistes de l'archéologie préhistorique et de l'investigation historique Brigitte et Gilles Delluc ont commis plus de 400 ouvrages et communications sur les sujets les plus divers, fruit  de recherches de terrain ou de plongées profondes dans des montagnes d'archives qui en auraient rebuté plus d'un !

     

« Les Delluc » en agacent beaucoup qui ont du mal à supporter leur activité incessante et leurs connaissances encyclopédiques. (2)  Alain Bernard évoque aussi dans ce procès à charge leur « boy-scoutisme »  (sic)et leur « notabilité » (resic) qui en irritent d'autres !

Curieusement, si leur juste réfutation des thèses chamaniques farfelues de l'histrion méridional Jean Clottes est citée dans le corps de l'article (3) on n'y trouve pas la moindre mention de leur contestation de l'authenticité des peintures prétendument paléolithiques de la grotte de Sormiou, dite Cosquer, le plus spectaculaire canular scientifique mis en scène depuis l'homme de Piltdown imaginé par Teilhard de Chardin !

En revanche, et sans doute pour se faire pardonner une prose besogneuse le journaliste mentionne, en guise de chute, la parution  début septembre d'un nouveau travail du « couple studieux » chez Jacques Lagrange (éditions Pilote 24). Son titre « Petites énigmes et grands mystères du Périgord »  est à peine racoleur … il devrait plaire au plus grand nombre !

 

Ch.C le 26/8/08

 

 (1)   Maurice Queyroi  a laissé des circonstances de la découverte de la grotte de Lascaux un impitoyable témoignage repris par B et G Delluc dans « Lascaux retrouvé » : Ravidat, Marsal, Agniel et Cohen ont trompé la confiance de Queroy en l'écartant volontairement de l'exploration de la cavité qu'il leur avait présentée et partiellement désobstruée 2 jours auparavant.  Lascaux retrouvé pp 302-303. Les innocents aux mains pleines n'étaient pas des petits saints !

 

(2)   Nous qui les avons, , étroitement côtoyés durant la décennie 80 en étions franchement admiratif. Même si, loin de là, nous ne partagions pas leur vision du monde et leurs valeurs… nous avions décidé de faire équipe  avec eux pour poursuivre, après publications  préliminaires l'étude des grottes ornées de Jovelle, Fronsac, La Font-Bargeix et La Croix découvertes durant cette période faste. Notre choix découlait certes de leurs compétences reconnues mais, l'irritation qu'ils provoquaient dans les milieux officiels  de l'archéologie et en particulier au sein de la Direction régionale des antiquités préhistoriques avait pour nous la saveur de cette fameuse cerise sur le gâteau qui comble les palais exigeants. C'était la réponse  jubilatoire appropriée aux agressions des apparatchiks du ministère de la culture qui nous avaient manifesté leur mépris et roulé dans la farine à coups de promesses éhontées jamais suivies d'effets !

 

(3)   L'article est accompagnée d'une grande photo en plan américain des deux auteurs présentant le dictionnaire; À observer leurs visages sévères , crispés et inquiets ont se doute bien qu'ils ne nourissent aucune illusion quant au résultat final de la prise de vue ! Leurs craintes, effectivement, étaient fondées !     

 

 



12/05/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour